La vignette Crit’Air moto obligatoire

Mister Moto / juin 27, 2017

De nos jours, la pollution de l’air est un sujet qui préoccupe tout particulièrement le gouvernement. Et bien évidemment, ce sont les véhicules motorisés qui sont incriminés les premiers. Cependant, certains sont moins polluants que d’autres, notamment les véhicules hybrides ou même 100% électriques.

Crit’Air est un certificat qualité de l’air. Il se présente sous la forme d’un autocollant rond à disposer bien en évidence sur son véhicule. On retrouve 6 types de certificats différents selon l’émission de pollution atmosphérique du véhicule. Il est obligatoire pour circuler et stationner dans les zones de circulation restreinte (ZCR), ou encore lors de pics de pollution.

Véhicules concernés

Tous les véhicules sont concernés : deux roues, trois roues, quadricycles, véhicules particuliers et utilitaires, poids lourds, bus et autocars. Pour les deux roues, la vignette s’applique aux motocyclettes, cyclomoteurs et 3 roues.

Cependant, il existe des exceptions, notamment pour les motos de collection : elles peuvent être tolérées simplement avec une dérogation délivrée par la mairie de la ville concernée. De ce fait, elles peuvent circuler sans la vignette (d’après le décret n°2016-858 du 29 juin 2016).

Risques encourus

Attention à la sanction :

  • Si vous circulez ou stationnez sans la vignette en ZCR.
  • Si vous ne respectez pas les restrictions imposées lors des pics de pollution.

Se trouver dans l’une ou l’autre de ces situations aura pour conséquence une contravention de 68 euros pour les véhicules légers, et 135 euros pour les poids lourds. Mais à ce jour, cela n’entraîne aucun de retrait de point.

La vignette : où, combien, comment ?

Le prix d’un certificat est de 4,18 € pour tous véhicules confondus. Ce tarif est fixé par l’Arrêté du 29 juin 2016. De plus, cette vignette est valable durant toute la vie du véhicule, et tant qu’elle est lisible.

Le certificat est disponible sur le site officiel : certificat-air.gouv.fr
Il vous suffit simplement de remplir un formulaire avec les informations présentes sur le certificat d’immatriculation (carte grise) de votre véhicule. Vous recevrez ensuite un mail de confirmation avec votre facture ; cela vous servira également d’attestation en attendant de recevoir votre vignette. Une fois reçue, vous n’aurez plus qu’à la coller à un endroit accessible, comme par exemple le garde boue.

Une modalité à ne pas négliger

La vignette Crit’Air nous encourage, dans les zones polluées ou lors de pics de pollution, à utiliser des véhicules moins nocifs pour l’environnement. Elle fait partie des nombreux dispositifs mis en place par le gouvernement pour tenter de réduire la pollution atmosphérique, et par conséquent les dégâts qu’elle engendre. En effet, plusieurs études ont montré qu’environ la moitié de la population française respire un air si pollué qu’il dépasse les normes sanitaires en vigueur. Pour apaiser notre environnement, n’oubliez pas que de nombreuses solutions existent : circulation alternée, covoiturage, ou encore transports en commun.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *